Dernière semaine de septembre, l’automne semble arriver ici et Halloween commence déjà pointer le bout de son nez…
Après presque 3 semaines d’école, tout le monde semble trouver son rythme en douceur.

 

Salomé se sent de plus en plus à l’aise à l’anglais. Si les premiers jours elle parlait beaucoup français avec son amie québecoise, elle participe désormais de plus en plus aux conversations des autres élèves. Elle se sent également de plus en plus en confiance pour prendre la parole en classe.Le fait d’être restée en Year 9 fait qu’elle a déjà fait certains des cours qu’elle voit en ce moment, ce qui aide à la mettre en confiance.
Le point noir est la littérature anglaise : Mice and Men (Steinbeck) lui donne un peu de fil à retordre. Mais son professeur se l’est procuré en français pour l’aider un peu. D’autant plus qu’elle a, à priori, été mise dans le niveau le plus élevé (les élèves sont par niveau dans chacune des matières) ce qui met la barre un peu haut. Mais elle prend les choses avec philosophie, et se dit qu’elle aura au final un bon niveau d’anglais !
Elle s’est également inscrite comme volontaire dans la ferme de l’école : soins aux animaux, nettoyage des enclos… De missions que les élèves semblent remplir avec sérieux. Les permanences sont ainsi à assurer également durant les vacances scolaires…


Ysaline est peut-être celle pour laquelle les choses sont les plus difficiles, mais nous nous y attendions. Sa réserve et son manque de confiance freinent un peu ses initiatives et sa prise de parole. Mais ses enseignants sont confiants et très positifs à son égard. Chacun semble d’ailleurs déployer des trésors d’inventivité pour que la communication soit bonne en classe (tablette à disposition, travaux en petits groupes, soutien des autres élèves pour la
prononciation en anglais). Il faut juste accepter de ne pas trop maîtriser pour le moment et rester confiants sur l’évolution à venir.
Tout le monde a été ravi d’apprendre qu’ Ysaline est musicienne. Elle va ainsi commencer à chanter dans la chorale de l’école et à participer à l’ensemble instrumental…
Les invitations chez les copines commencent à arriver... nul doute que cela lui permettra de progresser bien plus vite qu’avec n’importe quelle méthode pédagogique ;-)


Mayeul quant à lui nous épate. Nous savions qu’à cet âge l’apprentissage d’une langue est quasi-naturel… mais rien ne peut décrire ce que l’on ressent en l’expérimentant réellement!
Tous les jours son vocabulaire s’enrichit, des phrases font leur apparition. Ses enseignantes nous disent qu’il participe en classe et parle de plus en plus, qu’il joue avec les autres enfants…
Tous les jours il va 5 à 10 minutes dans le groupe des Reception (4 ans) pour voir les premiers phonics. Pour le reste, il suit avec sa classe.
Nous appréhendions l’apprentissage de la lecture (normalement on apprend à parler avant d’apprendre à lire) mais au final il se débrouille plutôt bien. Il
commence à manier le franglais avec des phrases du type « je said » ou « toi and moi »…IMG_20180916_163201
Je tâtonne un peu pour le moment dans la façon dont je dois travailler avec lui. Mon attitude d’adulte aurait tendance à vouloir passer par le français ; au final je me rends compte qu’il n’en a pas forcément besoin. Cela ne le dérange absolument pas d’apprendre à déchiffrer des sons ou des mots sans en connaître le sens… Son cerveau remet tout cela en ordre sans moi !
Bref, je me régale et constate que très bientôt je serai dépassée !!

 IMG_20180914_145928


Tous les vendredi après-midi il y a cross à l’école pour les year 2 à 6. Les parents sont invités à venir y assister avant de récupérer les enfants.
Nous assistons alors à un beau moment de cohésion. Tous les élèves avec un bon nombre d’enseignants y participent ; même le directeur adjoint s’y colle. Cela durera jusqu’ à Noël si j’ai bien compris.

 

 

 


Le réseau et la place des parents semblent très développés ici.
Nous recevons par exemple un courrier de l’école primaire tous les vendredi pour les informations concernant la semaine à venir.
Il y a une mailing liste pour les parents de year 6 et un groupe de discussion whatsapp pour les year 1. Cela nous permet de ne louper aucune info et surtout de poser nos questions lorsque les choses sont un peu obscures pour nous !*


Et niveau administratif ??

✗ Nous sommes inscrits dans un centre médical. Passage obligé avant de pouvoir consulter un médecin.
Nous n’avons pas encore reçu nos NHS (National Health Service) mais cela ne saurait tarder.


✗ Je suis toujours en attente de mon NIN (National Insurance Number) suite à mon inscription au Job Centre de Brighton mais on m’avait annoncé 5 à 6 semaines de délai donc pas de stress.


✗ Mais le scoop de cette newsletter est sans conteste que j’ai enfin un compte en banque !
(Ben oui parce que celui de mon mari n’est pas suffisant pour certaines démarches…)
Il m’aura fallu pas moins de 4 rendez-vous pour obtenir le précieux sésame. Au 3ème j’avoue avoir vu rouge lorsque la conseillère me demandait de nouveaux justificatifs, dont elle n’avait pas pris la peine de me parler aux rdv précédents. Ce jour là, j’étais presque soulagée de ne pas trop me débrouiller en anglais, cela m’a évité d’être trop désagréable en lui disant le fond de ma pensée !
Bref au 4ème rdv, les mains moites et le coeur battant la chamade j’ai enfin réussi à passer toutes les vérifications et à obtenir un compte à le Lloyds Bank.. J’ai eu l’impression que l’on m’annonçait que j’avais eu mon bac !


✗ Parallèlement j’ai également réussi à débloquer mon compte en France.
Et oui, pour faire un virement, il faut désormais un code de validation de la banque. Code envoyé sur mon téléphone français, inactif depuis le 15 août. Pour enregistrer un nouveau téléphone il faut appeler le service client et donc pouvoir appeler la France, et donc avoir un forfait digne de ce nom, accessible uniquement avec un compte en banque… Vous voyez le truc sans fin ?
Enfin bref nous avons réussi à appeler la France, mon compte est débloqué, j’ai un compte perso et je vais enfin pouvoir récupérer mes deniers…
Fin de l’épisode bancaire je l’espère!


What else ?
Heureusement, je ne fais pas que me battre avec les subtilités administratives locales.

IMG_20180916_154401

Mon petit atelier a repris du service !
Je réfléchi sérieusement à en faire quelque chose de plus « professionnel ». A voir ce qui sera envisageable…
En attendant, n’hésitez pas à venir me suivre ici et à partager autour de vous : https://fr-fr.facebook.com/TendreFee/

 


Lors de la réunion de rentrée des Years 6 certains parents avaient déploré que le Français ne soit pas enseigné cette année. La directrice avait expliqué que la personne qui gérait cela jusqu’à présent était malheureusement partie. A la fin de la réunion je suis donc allée discuter avec le directeur adjoint, lui précisant qu’en plus d’être française, je ne travaillais pas pour le moment ! Dès le lendemain j’avais un message de l’une des parents
déléguée des year 6 pour me demander si je serais disponible pour « enseigner » le Français aux élèves intéressés !
J’animerai donc très prochainement un French Club à l’école primaire !
Bon avant cela il y a quelques détails administratifs à régler : attestation de bonne moralité, casier judiciaire, …
Espérons que cela ne soit pas aussi compliqué que d’ouvrir un compte bancaire !!


IMG_20180918_091436En attendant, je profite de ce nouveau rythme de (not so despereate) Housewife …
Il va devenir urgent que je me trouve des cours d’anglais afin de ne pas être trop à la traîne derrière les enfants et surtout afin de pouvoir lier connaissance
un peu plus facilement.

 

__________Petites bizarreries locales__________


Choc culturel ou juste petites différences, nous tenterons de vous présenter ici
tous ces détails qui nous font réaliser que nous sommes bien ailleurs !

IMG_20180921_164120

Ici, la valorisation individuelle est très important. L’école encourage les élèves en pointant les réussites, les initiatives et les progrès.
Il y a ainsi à l’école primaire une assemblée hebdomadaire des élèves qui permet de féliciter les efforts individuels ou collectifs.
A la fin de la 2ème semaine, Ysaline et Mayeul sont revenus avec ces « certificats »: Alors ce ne sont pas de grands exploits ; mais cela a le mérite de souligner les étapes de progression ! Ici, Mayeul a été félicité pour avoir réussi à entrer seul en classe (ce qu’il ne parvenait pas à faire depuis la rentrée) et Ysaline pour avoir lu une phrase en anglais à voix haute !

IMG_20180920_164512

 
* Salomé quant à elle était nommée « élève de la semaine » pour ses efforts fournis en anglais ! Il est à noter qu’elle a été proposée par une élève pour cette distinction.
Les enfants ont facilement tendance à se féliciter ou encourager mutuellement. Les well done et good job font partie du langage courant des enfants comme des adultes !

 


_____________Anecdotes_______________


Les anglais ont beaucoup de mal à prononcer nos prénoms français. L’inverse est vrai également, nos enfants peinent encore à retenir les prénoms de leurs camarades de classe, tant les sonorités sont nouvelles. Ysaline se fait donc régulièrement appeler Yasaline, Isline ou autres...Ce qui l’a fait déclarer avec dépit un soir « Il n’y a pas 2 personnes qui m’appellent pareil... je ne sais plus comment je m’appelle moi !

IMG_20180917_122231
* Mayeul a reçu dès la 2ème semaine d’école une invitation pour un anniversaire.
N’ayant pas encore tous les visages et prénoms en tête nous ne savons pas de qui vient cette invitation…
Bref, on a 3 semaines pour trouver Charlie !!

 


* Un soir à table nous discutons parlement anglais et brexit. Mayeul qui est à fond dans la géographie avec l’apprentissage des pays et des continents nous demande innocemment : « mais comment ils vont faire pour décrocher l’Angleterre de l’Europe ? »
Un jour après le repas Mayeul s’exclame « Allez, Tidy up ! »… Il a fallu faire appel à Google tanslate pour que je comprenne qu’il disait qu’il fallait ranger !

 

_____________Nos 1ères fois_______________


* 16/9: La 1ère phrase en anglais de Mayeul « Daddy, can I have water please » !


* 20/09: 1ère phrase de Mayeul à l’école « Can I go to the toilet please ! »

 

 

 

Au terme de ces presque 3 semaines de classe, les choses commencent à devenir plus concrètes. Les rythmes sont plus clairs, les difficulté également. Le manque des amis ou des anciennes habitudes se fait plus présent et pousse chacun à faire un travail d’acceptation plus ou moins facile. Un peu de colère et de tristesse viennent teinter notre quotidien.
Malgré tout, et les 3 enfants sont unanimes, les expériences scolaires sont plutôt positives. Des instits- profs charmants et bienveillants, des camarades accueillants… Cela compense le reste !
En dehors de l’école nous vivons un peu en huit-clos. Pas facile de se faire de nouvelles habitudes. Des choses très simples peuvent devenir incertaines (trouver des chaussures de sport, aller chez le coiffeur…) lorsqu’on ne maîtrise pas la langue et que l’on manque d’information.
En cela les choses sont très différentes de notre expérience en bateau ; ici nous ne vivons pas entourés de voyageurs, avec une transmissions des filons et bons plans à chaque escale. Ici, nous ne portons pas sur nous le fait d’être étrangers et expatriés. Il nous faut donc aller à la rencontre et à la découverte de ce nouveau monde. Poser des questions, essayer de comprendre, chercher, cheminer… Notre cerveau est constamment en ébullition, c’est assez grisant. Se faire des habitudes « temporaires » (même si cela est très antinomique) est totalement différent de se recréer des repères dans un nouveau cadre de vie.

L’Angleterre n’est pas très éloignée de la France et pourtant, que de différences en terme de culture, d’éducations, de rythme…
En bref, nous n’avons pas fini d’avoir des choses à raconter !