Voilà 1 mois que nous sommes installés en Angleterre.

Avant la rentrée nous avons organisé une petite virée à Londres. De quoi détendre tout le monde et oublier le stress des derniers jours.

IMG_20180831_104834     IMG_20180831_104014

IMG_20180831_135105     IMG_20180831_152645


Nous avons profité de nos derniers jours de vacances sous le soleil, entre verdure, nature et skate parc…

IMG_20180901_162316       IMG_20180904_165918IMG_20180901_151759

Et pendant 10 jours nous avons accueilli Evan, venu de Brest pour valider la fin de ses études. Promu grand- frère d’adoption par nous 3 enfants ;-)

IMG_20180904_071738


Mais l’événement de cette semaine fut sans conteste la rentrée des classes !

 

 

 

 

 

IMG_20180904_081322


Mardi 4 Salomé a fait son entrée au Oathall Community College.
Nous sommes tous les 3 partis la boule au ventre et les larmes au bord des yeux. Cyril l’a accompagnée jusqu’à l’accueil pendant que j’attendais fébrilement dans la voiture. Salomé a à peine eu le temps de se décomposer à l’entrée de sa classe qu’un professeur est venu la prendre en charge, l’emmenant sans même un bisou à son père !


1 heure plus tard nous recevions un appel du collège...
Pour la petite histoire, Salomé avait en France 1 année d’avance mais les sauts de classe ne sont pas pratiqués en Angleterre. Avant l’été, il avait malgré tout été convenu entre Cyril et le directeur que le collège l’accueillerait en year 10 (équivalent de notre 3ème) pour poursuivre sa scolarité sur le même rythme. Il faut savoir également que les groupes d’âge ne sont pas composés de la même manière qu’en France : ici une classe est composée d’enfants ayant l’âge donné entre septembre et août. En year 10 Salomé aurait donc eu presque 2 ans de moins que certains élèves. Ils ont donc préféré la mettre dans son groupe d’âge, en year 9.

 

 


Alors que l’an dernier cette éventualité lui semblait inconcevable, Salomé a très bien pris cette nouvelle.
En outre elle avait été accueillie dès son arrivée par une jeune québecoise de year 9, arrivé en Angleterre il y 3 ans, parlant français… tout pour simplifier son intégration. Elles ont immédiatement sympathisé.
C’est donc une Salomé ravie qui a refait son entrée, en year 9, le lendemain !

Mercredi 5 toute notre petite troupe est donc partie à l’école !

IMG_20180905_080720

 

 Ysaline et Mayeul sont inscrits à Harlands Primary School.

IMG_20180905_082709      IMG_20181017_131235

IMG_20180905_083803

 

La rentrée en Angleterre n’est pas « the big day » qu’elle est en France, tout le monde semblait déjà savoir où aller. Nous comprendrons certainement ces nuances plus tard !
Du coup nous étions un peu perdus dans la cour de récréation mais nous avons immédiatement été accueillis par la directrice qui nous a proposé de passer par l’accueil. Là une personne de l’école (je n’ai pas encore bien compris ses missions) parlant un peu français nous a fait visiter toute l’école. Le directeur adjoint est également venu se présenter à nous. Un accueil très agréable !
L’école est superbe, il y a 2 classes par niveau (et 6 niveaux), salle de sport, salle d’informatique, bibliothèque, terrain de sport et de jeu… De quoi donner envie de travailler à tout le monde !
Les enfants ont ensuite rejoint leur classe : year 1 pour Mayeul, year 6 pour Ysaline. La séparation a été un peu compliquée pour Mayeul mais il y avait énormément de bienveillance de la part des enseignants et c’est avec confiance que nous leur avons laissé, bien que très émus !


Nos 3 écoliers sont rentrés ravis de leur 1ère journée. Fatigués mais heureux. Il n’en fallait pas plus pour rassurer tout le monde !

IMG_20180904_183824
Avec l’école à l’anglaise nous découvrons la joie des lunch-box car il n’y a pas de cantine (en primaire du moins, pour le collège c’est au choix). Les élèves de reception et year 1 reçoivent néanmoins un repas froid offert par la ville !

Un petit rituel à mettre en place qui n’est pas désagréable : en fin de journée, tout le monde prépare son repas du lendemain.

 


Nous découvrons également un nouveau rythme scolaire :
* 8h50 – 15h10 pour tous
* pause méridienne d’1h en primaire et de 40’ au collège
* 5 jours par semaine
* Répartition et durée des vacances différentes

Nous aurons ainsi le plaisir de profiter de plus de temps ensemble tous les soirs !


A la fin du 2ème jour d’école se tenait déjà la réunion de rentrée pour les Year 6 (1h30 de réunion bien éprouvante pour moi qui ne comprends qu’1 mot sur 5 !). C’est une belle année qui attend Ysaline avec soirée spectacle, cross, sorties en vélo, initiation à l’Espagnol et au codage, semaine égyptienne, visite du musée d’histoire naturelle, voyage de fin d’année à l’Ile de Wight…
Mais également une année décisive où l’on parle dès le début de l’admission au collège (choix à faire avant fin octobre, réponse en mars) et examen  national de fin d’année contribuant au classement des établissements.


Les enfants ont été très bien accueillis. Ils ont même eu droit à un petit mot d’accueil dans la news letter de l’école. Ysaline a été prise en charge par un petit groupe de filles et la communication anglais- français semble essayer de se faire dans les 2 sens.
Les parents d’élèves sont également très accueillants. L’arrivée de petits français n’est pas passée inaperçue. Dès les 3ème jour j’ai reçu des mails de mamans de la classe d’Ysaline nous souhaitant la bienvenue.


A la fin de cette première semaine, Cyril et moi sommes frappés par l’attitude bienveillante et encourageante des enseignants et de tous les adultes de l’établissement. Ici on nous parle compétences certes, mais surtout qualités individuelles, développement personnel, plaisir d’apprendre, épanouissement, confiance… L’adulte semble se mettre au service de l’enfant pour l’aider à consolider ces éléments fondateurs !
En bref, le premier contact avec l’école s’est très bien passé pour tout le monde.


_____________Anecdotes_______________


* De retour de son premier jour d’école, Mayeul me raconte sa journée : « par contre je peux pas te raconter l’anglais, j’ai rien compris ! »


* 3ème jour, sur le chemin de l’école, je dis à Mayeul qu’il pourrait dire « Good morning missis Allen » en entrant dans la classe. Il me répond alors avec assurance « c’est pas Allen, c’est Hallen » en insistant sur la prononciation du H. Je pense que très prochainement j’aurai droit à des cours de prononciation par mon fils ! D’ailleurs il maitrise déjà le « TH » mieux que nous 4 !

 


__________Petites bizarreries locales__________


* En Angleterre, à part aux feux, il n’y a pas de passages piétons comme en France (grandes bandes blanches), les passages sont justes matérialisés par un abaissement du trottoir. Et quand on vient de Bretagne où la courtoisie veut que l’on s’arrête lorsqu’un piéton approche du bord de la route, le choc est titanesque. Ici que l’on soit seuls ou avec les enfants, personne ne s’arrête. Les conducteurs préfèrent d’ailleurs klaxonner pour nous faire rebrousser chemin plutôt que de freiner. La circulation à gauche complexifie un peu les choses pour nous, pauvre piétons bretons...
Du coup, lorsque je suis au volant je me fais un malin plaisir à m’arrêter pour laisser passer les piétons, et avec le sourire en prime. J’adore voir leur air étonné devant ce comportement inhabituel;-)

 

IMG_20181017_125950IMG_20181017_125857

Cette courtoisie un peu particulière explique peut-être la nécessité de mettre ce genre de panneaux aux abords des maisons de retraite...
et la présence de cette gentille personne devant l’école !
Bref, on fait notre possible pour ne pas se faire renverser !

 

 

 

 

 

     _____________Nos 1ères fois_______________

* 1er tour complet d’un rond-point: "Attention les enfants, regardez, c’est la 1ère fois que l’on fait un tour complet de rondpoint"! Sans accroche off course !


* 1er plein d’essence. L’enjeu était de ne pas se tromper entre diesel et unleaded… ! La voiture roule toujours;-)

 

 

 


Voilà, nous avons survécu à cette première (petite) semaine d’école, riche en émotion.
Pour être honnête, je suis vraiment fière de nos enfants. Ils ont été très courageux pour cette rentrée particulière. Et leur capacité à trouver du bon dans ce qu’ils vivent, malgré le challenge que cela représente, me font m’émerveiller jour après jour !
Maintenant il nous faut trouver note rythme. Leurs cerveaux vont être soumis à rude épreuve et la fatigue risque d’être grande au cours des prochaines semaines. Je suis heureuse d’être là pour eux, disponible et présente. Les horaires scolaires me font penser qu’une vie professionnelle pour les 2 parents doit être un enjeu considérable ici… Il me manque encore beaucoup d’informations pour comprendre comment les choses fonctionnent et comment font
les familles.
C’est tout l’attrait de cette aventure : bouleverser les habitudes, interroger les codes, se remettre en question… Et voir ce que nous ferons de tout cela !


A très vite...